Les vacances se suivent et se ressemblent, surtout quand on part à Tel Aviv. Chaque année offre son lot de questions et d’expressions utilisées à l’excès. Voici les 16 expressions que tu vas forcément entendre à Tel Aviv cet été 2018.

16« Frère ça a fermé le Clara ? »

Eh ouais, ca c’est une mauvaise nouvelle (il a vraiment fermé)…

15« T’es arrivé quand ? Et tu repars quand ? »

Ces deux questions se suivent toujours. Tu les poses à chaque personne que tu rencontres en vacances. Et comme tu oublies toujours la réponse, tu lui redemandes à chaque fois que tu la croises.

14« T’es à quel hôtel ? »

Cette question est souvent consécutive à la précédente. Très utile pour squatter la piscine de l’hôtel, ou pour faire des rapprochements du genre « Ah ouais ? Tu connais pas Jordan Bensoussan il est là-bas aussi avec une équipe ».

13« Y a personne au Shalvata t’es où ? »

Evidemment il y a toujours beaucoup de monde au Shalvata, c’est juste qu’il n’y a pas les gens que tu veux voir…

12« Alors on kiffe pas nous ? »

Expression adaptable à une multitude d’activités, comme « on va pas à la plage nouuuss ? » ou encore « on mange pas chez Meatos nouuuuusss ? ». Existe aussi avec la version « on a pas le droit de kiffer nous ? », ou encore « qui mieux que nous ? ».

11« C’est comment ce soir ? »

C’est LA question que tu poseras chaque jour, de peur de te retrouver tout(e) seul(e) en boite. C’est aussi un bon moyen de savoir où va aller ton/ta crush. A noter le « c’est comment » indémodable.

10« Ohlala comment t’es black ! »

On parle bien évidemment du bronzage noir luisant.

9« Allo ma vie t’es où ? J’suis à Gordon là »

La baba de Tel Aviv a environ 68 vies.

8« La chi’hade »

Un peu comme le « qui mieux que nous » mais genre haut de gamme. Se dit aussi « la kiffance » pour les plus élitistes.

7« On adore »

Par exemple, ta photo sur Insta avec Bryan et tes Balenciaga, on adore ! Et quand vraiment le kiff atteint son maximum, tu adores dire « Je hurle » ou « JPP ».

.

6« T’es chaud pour une belote ? »

Question rhétorique, car le baba de Tel Aviv est toujours chaud pour une belote. Mais « t’inquiète en rapide », car la partie ne dure jamais plus de 4h30.

5« 12 shekels le transat sur ma vie c’est rien »

Frais auxquels il faut ajouter la baby oil, le sodou’h et la pastèque au bord de l’eau.

4« C’est quel shirout pour Jéru? »

C’est important d’aller à « Jéru », ca fait 3 ans que t’es pas allé au Kotel c’est pas beau la vérité.

3« Il fait trop chaud j’vais mourir »

L’exagération à son apogée.

2Le fameux hashtag du mariage

Forcément, tu vas en Israël parce que tu as « 4 mariages en août ». Donc à chacun de ceux-là, tu dois faire la photo avec les mariés, la publier sur Instagram en y apposant ce fameux hashtag avec les initiales des mariés, du genre #S&K.

1« Alors tu l’as pécho ? »

Quand tu rentres de la chasse vers 6h du matin, et que tes frères te demandent si tu as finalement serré la petite avec le maillot de bain vert que tu mattais à Banana.

Cet été, pars en Israël avec Taglit !

Si tu as entre 18 et 26 ans, grâce à Taglit, tu pars 10 jours cet été gratuitement ! Et avec un programme de dingue : tu (re)découvres Israël comme tu ne l’avais jamais vu : excursions de fou (nuit chez les bédouins, atelier houmous, chameaux, ascension à Massada au lever du jour…), ambiance inoubliable, rencontres entre jeunes (alors tu l’as pécho ?).

Taglit, c’est une dizaine de séjours au choix, classés par âge et par thème. Libre à toi de prolonger ensuite ton séjour en Israël, ou de partir ailleurs vers une des 5 autres destinations ! Pour en savoir plus sur les programmes, ça se passe ici. Fais vite, il te reste que quelques places !

Cet article a été lu + de fois. Partage-le !