Le Bac Bleu Blanc, c’est 1 semaine en Israël, 24 écoles juives, 1000 élèves et des millions de souvenirs. Voici les 10 situations drôles et typiques que tu as forcément connu au Bac Bleu Blanc !

Sponsorisé par Massa

10La musique H24

Geoula, Achiveni, Raou Vanim (“lichmo lichmo !”) mais surtout, la chanson officielle du BBB qu’on te fait écouter 150 fois dans le car.

9La rencontre avec les autres écoles

C’est LE truc que t’attends avec impatience. Et quand on te demande si tu connais Yona de Yavné, tu réponds : “Ouais j’la connais vite fait je l’ai sur Insta”.

Crédits photo : Bac Bleu Blanc / Facebook

8La guerre Ozar vs Yavne

C’est la grosse rivalité historique du BBB, en plus du traditionnel lycées de Paris vs lycées de Marseille.

via GIPHY

7Les madrihim qui comptent le groupe 20 fois/jour

Et t’as toujours un pote qui habite en Israël et qui vient s’incruster 2 min pour te dire bonjour.

Crédits photo : Bac Bleu Blanc / Facebook

6Les réveils difficiles

Même si t’as dormi que 2 heures, ton madrih va te réveiller en ouvrant grand la fenêtre pour laisser entrer le froid dans ta chambre. 0 respect.

5Le prolongement à Eilat

Après le BBB, t’es obligé(e) de prolonger. Au programme : plage du Royal Beach, petit bateau avec la musique à fond, et soirée au Shato. Tous les jours.

Crédits photo : Shlomi Yossef

4Les temps libres de 10 minutes

“Voilà pour vous, 15 shekels chacun pour le repas”.

3Les sweats qui deviennent orange à cause du blush

“Y a du S ? Non il reste que du XXL, désolé”. Et, aujourd’hui ce pull, c’est ton pyjama.

Photo : Illana Bensimon

2Le Gala, en bombe

T’as forcément essayé de faire rentrer ton cousin en prétendant qu’il est madrih. Et après le Gala, chacun dira : “on a défoncé toutes les écoles frère“.

1Le salon des programmes

Si t’es en ES, tout le monde te dira : “Tu sais, les ES peuvent aussi réussir en Israël !”

Alors quelque soit ton niveau d’étude, prolonge le rêve du Bac Bleu Blanc avec un programme de 4 à 10 mois en Israël !

Stages, études, formation, volontariat ou séminaires en Israël, viens rencontrer les programmes au prochain Salon Massa et choisir celui qui est fait pour toi. Tu peux même décrocher une bourse pour financer ton programme !

Rend-toi au prochain salon de ta ville !

+ D’INFOS

Et un grand merci aux Terminales ES d’Ozar Hatorah Créteil, ainsi qu’à tous ceux qui ont apporté leur contribution via le sondage Instagram !