5 000 français ont fait leur Alyah en 2016, dont la moitié à moins de 35 ans. Malheureusement, l’intégration dans la société israélienne est souvent difficile, et ouvre la porte à de nombreux clichés sur les français qui vivent en Israël. En voici le top 12.

12Ils roulent en vélo électrique

C’est le moyen de transport n°1 des français d’Israël, jusqu’à ce qu’ils se le fassent voler.

11Ils portent une kippa noire ou Habad

C’est surtout vrai à Netanya. Le français ignore les codes d’appartenances de la kippa en Israël, et bien que peu pratiquant, il porte la kippa noire orthodoxe, fait pendre ses tsitsits et s’arme de la plus belle sacoche du 93.

10Ils passent le dimanche à la plage

A la plage « Eden Beach » à Netanya, « Gordon » à Tel Aviv ou « Youd Alef » à Ashdod. Le dimanche est un jour travaillé en Israël, sauf pour les français d’Israël. C’est normal, ils « travaillent avec la France », dans un « call ». Mais ils rêvent tous faire fortune en montant leur start-up.

9Ils mangent à Bograshov

Les jeunes se retrouvent tous dans leur QG chez Kanki, les familles vont à Adraba ou chez Lehem veHaverim et les fêtards noient leur alcool après la boite avec les célèbres « Borecas ».

8Ils ne parlent pas un mot d’hébreu

Ils lâchent des « kama zé olé » et des « éfo sheroutim? » à tout va mais ne comprennent pas quand le commerçant leur répond.

7Ils adorent Tsahal…

…mais dès que tu leur demandes s’ils ont fait l’armée, ils te répondent « j’aurais kiffé mais je suis arrivé trop vieux« .

6Ils ont fait un programme Massa…

…et 80% ont fait leur alya une fois le programme terminé !

5Ils se bourrent la gueule au Cofix Bar avant la boite

Le passage obligatoire des jeunes avant d’aller en boite, spécifiquement ces mêmes jeunes de Massa. Mais pas n’importe laquelle, forcément une boite de français : Clara, Shalvata et Light House l’été, Solo et Jimmy Who l’hiver.

4Ils ont un coach sportif privé

Cliché typiquement féminin : la française de Tel Aviv a besoin de son coach sportif privé pour garder la ligne, et arborer son plus beau faux sac Goyard du shouk une fois la nuit tombée.

3Ils sont TRÈS communautaires

Les français d’Israël adorent rester avec les autres français. D’ailleurs, ils portent tous les mêmes prénoms : David, Benjamin, Jordan, Dan, Ilan, Eden, Déborah, Sharon, Léa, Sarah…

2Ils critiquent absolument tout

Parmi les critiques les plus connues : « Le fromage était meilleur en France« , « Ils ne savent vraiment pas conduire ces israéliens » ou encore « Ne boit pas de l’eau du robinet tu vas tomber malade« .

1Ils galèrent avec les administrations

Barrière de la langue oblige, traiter avec l’administration israélienne est une véritable angoisse pour les français installés en Israël. Heureusement, des organismes comme AliyahExpress sont là pour les assister.

Vous en connaissez d’autres ? Dites le nous en commentaire !

Vous avez aimé l'article ?
Soutenez-nous en likant notre page Facebook !